Présentation

Le LMAH est le seul laboratoire de mathématiques de l’université du Havre, il développe des travaux de recherche académiques et appliqués qui s’inscrivent dans le contexte normand, national et international. Le laboratoire est membre de la Fédération Normandie Mathématique (FR-CNRS-3335).

Il a fixé un unique axe fédérateur de recherche intitulé: “Modélisation et analyse des systèmes complexes”.

Cet axe s’est considérablement développé au cours des vingt dernières années, tant du point de vue des méthodes que de la formalisation et des outils d’analyse de ces systèmes. Comme le fait remarquer le rapport sur les technologies clés, les systèmes complexes (SC) sont de plus en plus présents dans la vie courante. Le réseau national des SC (RNSC) définit un système complexe comme un système constitué d’un grand nombre d’entités hétérogènes qui forment le support d’interactions locales générant des structures collectives et des organisations sur de nombreux niveaux d’échelles (http://rnsc.fr/). Le LMAH s’inscrit dans cette définition, en particulier en étudiant des réseaux d’EDP (Equations aux Dérivées Partielles) (par exemple des systèmes de systèmes d’EDP et les “patterns” qui en émergent) ou des réseaux et plate-formes en logistique.

Ainsi, les membres du LMAH travaillent à la modélisation de problèmes concrets, à l’analyse de ces modèles par des outils mathématiques et à l’élaboration de stratégies efficaces pour l’optimisation des performances, en s’intéressant à deux applications majeures :

  • Modèles du vivant,
  • Modèles en logistique.

 Durant ces cinq dernières années, les travaux de recherche du LMAH, centrés sur la mise en place et le traitement de modèles pour les systèmes complexes essentiellement déterministes, ont été appliqués à des systèmes issus de différents domaines tels que le vivant (neuroscience, écosystèmes), les phénomènes extrêmes (catastrophes naturelles), la logistique portuaire et industrielle (affectations et allocations de ressources). Notre thème fédérateur est investi par l’intermédiaire des trois champs mathématiques :

Plan d'accès

 


Agrandir le plan